Retour sur les rails

Après quelques mois d’activité en dents de scie, Sable d’encre se remet sur les rails. Vous l’aurez constaté, j’ai été assez absente du fait d’un emploi du temps pour le moins bousculé. Le blog a pu ainsi vous paraître à l’abandon alors que je vous avais accoutumés à une cadence régulière. Bien entendu, il n’est pas question de cesser ces parutions et je vais donc doucement remettre la locomotive en marche. Ça commence aujourd’hui !

Je voulais d’ailleurs reprendre le fil des articles en vous disant que, si je n’ai pu écrire pour le blog durant cette période un peu particulière, j’ai toutefois eu le plaisir d’accompagner les projets de quelques auteurs dont j’aimerais vous parler.

Ainsi, j’avais déjà évoqué un roman de science-fiction dont je réalisais la relecture. Il s’agit d’Obsydian, écrit par Céline Walkowiak, que j’ai donc corrigé et pour lequel j’ai effectué un travail très important sur le fond en collaboration avec l’auteur. Ensemble, nous avons cherché comment rendre ce texte plus cohérent, nous avons traqué le moindre défaut et nous avons bâti un dossier en vue de proposer le roman aux maisons d’édition. Aujourd’hui, Obsydian attend l’éditeur qui saura voir toutes ses qualités, car il s’agit vraiment d’un bon texte.

J’ai ensuite eu le plaisir de travailler avec Jocelyne Bacquet qui souhaitait que je pose un regard critique sur son roman Huit jours après la pleine lune. Le but était que je pointe les qualités et les défauts du texte afin qu’elle puisse le retravailler « dans le bon sens ». Dans un second temps, j’ai réalisé une correction typographique, un travail de mise en forme et la rédaction du résumé de l’œuvre pour qu’elle soit proposée aux maisons d’édition. Là aussi, nous sommes dans l’attente du retour des éditeurs et nous croisons les doigts pour ce joli texte en forme de cheminement intérieur.

Dans l’intervalle, il a été proposé à Sable d’encre un travail de relecture, correction et mise en forme pour un diplôme universitaire juridique. Si cela peut vous paraître un peu aride ainsi énoncé, je vous assure que ce type de dossier peut se révéler passionnant. C’est d’ailleurs ce qui me plaît dans ce travail : découvrir une nouvelle discipline (ici, la médiation en matière successorale), apprendre de mes lectures et faire bénéficier l’auteur de mes compétences techniques. Claire a obtenu son DU avec mention et est sortie première de sa promotion. Une vraie satisfaction pour toutes les deux.

Actuellement, je travaille avec Albin Foret, un auteur qui est surtout chansonnier, sur un livre jeunesse Pompom le hérisson. Avec Albin, les histoires sont toujours agréables à lire et bien écrites. Il sait créer un petit monde de douceur et ce livre n’échappe pas à la règle avec les jolies illustrations qu’il a réalisées lui-même. Comme il s’agit d’une autoédition, je réalise la relecture-correction, la mise en page et je travaille avec un maquettiste et un imprimeur pour qu’Albin reçoive chez lui un livre tel qu’il l’a rêvé.

Pour terminer, j’ai effectué une mise à jour du portfolio du site qui reprend tous ces éléments. N’hésitez pas à vous y rendre pour l’apprécier. J’ai également fait imprimer des flyers que je déposerai dans les librairies et les bibliothèques autour de chez moi…

Vous l’aurez compris, il s’est passé pas mal de choses chez Sable d’encre ces derniers mois malgré mon silence et je reviens avec de nombreuses idées d’articles. Je vous décrirai ainsi plus en détail les ouvrages pour lesquels le travail est terminé et qui cherchent un éditeur très prochainement. À très vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *