FAQ

Pourquoi envoyer mon texte ?

Pour une évaluation au plus juste du travail à effectuer et des coûts. Il ne sera fait aucun usage de votre fichier sans votre autorisation.

Si vous nourrissez des craintes sur ce point, il est conseillé de faire protéger votre texte auprès d’un huissier ou d’une association agréée (type SGDL ou Copyright) avant de l’envoyer.

Comment connaître le nombre de signes de mon texte ?

Si vous utilisez un traitement de texte de type Word 2013 ou LibreOffice, en bas de la fenêtre, cliquez sur le nombre de mots dans le petit bandeau. Une fenêtre s’ouvre alors : vous devez prendre en compte le nombre de caractères espaces compris.

Sous quelle forme envoyer mon texte ?

Sous forme de fichier traitement de texte (Word, Open Office ou LibreOffice) non protégé.

De préférence, tapez votre texte « au kilomètre », dans un seul fichier, sans enrichissement particulier autre que les gras et italiques, avec une police classique (Arial, Calibri, Cambria, Times), en corps 11 ou 12 et interlignage simple. Il vaut mieux éviter les polices compliquées, les fioritures, les effets qui risquent de nuire à la lisibilité.

Qu’en est-il de mes droits d’auteur ?

En faisant appel à nos services, vous conservez l’intégralité de vos droits d’auteur.
Nous ne vous soumettons aucun contrat ni à compte d’auteur, ni à compte d’éditeur.

Quels sont les délais de traitement de mon ouvrage ?

Les délais varient en fonction du volume et de la complexité du travail, mais aussi en fonction de notre planning de production.
Dans la mesure du possible, nous vous informons du temps de travail estimé et de la date de début de traitement.

Traitez-vous les ouvrages illustrés ?

Oui. Si votre ouvrage comporte des illustrations, vous pouvez les joindre à votre fichier texte, de préférence séparément, sous un format adapté (JPG, GIF, TIFF). N’hésitez pas à indiquer l’emplacement des images dans le corps du texte.