Choisir son sujet d’écriture

Depuis longtemps, je m’interroge sur le processus d’écriture. Pourquoi écrit-on ? À quoi cela fait-il écho en nous ? Comment s’y prendre ? Quel cheminement permet d’aboutir à un texte de qualité ? Comment trouver les bonnes conditions ? Ou, plus simplement, papier ou écran ? Prolifique ou peu productif ?

Je vous propose donc une série d’articles sur le sujet qui, je l’espère, vous éclaireront et nous serviront de base pour échanger. Je débute avec la question cruciale du sujet.

Quel sujet aborder ?

Pour certaines personnes, l’idée seule d’écrire est une motivation, qu’elles souhaitent accomplir un rêve de gosse, s’évader de leur quotidien ou se trouver un nouveau hobby. La question du sujet à aborder est donc prééminente. Sans sujet, pas d’écriture !

La plupart du temps, ces futurs écrivains savent quels genres les attirent que cela soit déterminé par leurs goûts en matière de lecture ou par leurs autres centres d’intérêt. C’est un bon début. Reste à développer la réflexion autour de l’axe choisi, à imaginer une intrigue (sentimentale, policière, philosophique, en fonction de ce qui vous attire), à donner vie à des personnages ou à s’immerger dans l’univers choisi. Dit ainsi, cela semble facile, mais ce n’est pas toujours si simple.

Il est indispensable de bien déterminer son sujet et, à défaut d’établir un plan précis, de savoir dans quelle direction on veut aller. Si le sujet vous paraît intéressant voire passionnant, résistant à la critique et susceptible d’enthousiasmer d’autres personnes que vous, sans doute est-il bon. Prenez le temps de le soupeser, de le laisser mûrir. Si au bout de plusieurs semaines, l’idée première continue de vous tarauder, c’est certainement qu’elle vaut la peine d’être développée. Vous pouvez vous lancer.

Les sujets que l’on ne maîtrise pas

Il faut reconnaître qu’il est toujours plus facile d’écrire sur des sujets que l’on connaît. Pourquoi écririez-vous un livre sur l’aromathérapie si vous n’avez aucune connaissance en ce domaine ? Pourquoi vouloir écrire un thriller se déroulant dans un domaine scientifique si vous n’avez aucune notion en la matière ? Pourquoi situer une intrigue dans un pays étranger si cela n’apporte rien de plus à l’histoire et qu’elle pourrait aussi bien se dérouler dans votre pays, votre ville, votre quartier ? Pour éviter de grossières erreurs, mieux vaut souvent placer son récit ou choisir son sujet dans un contexte familier ou peu exigeant en termes de connaissances dans la mesure du possible.

Bien entendu, lorsque cela est nécessaire, il y a toujours la possibilité d’effectuer des recherches, de rencontrer des personnes qualifiées qui apporteront leur éclairage. Mesurez au préalable si vous êtes prêt à vous lancer dans ce genre de défi, aussi stimulant soit-il. Car souvent, l’envie d’écrire taraude l’auteur en herbe qui a bien peu de patience pour tous ces préliminaires !

En revanche, si vous choisissez cette voie, soyez rigoureux. Faites vos recherches sérieusement. Wikipédia n’est pas la seule source d’informations et manque parfois de fiabilité. Quelques passages à la bibliothèque peuvent s’imposer. Regroupez vos informations, classez-les, ne conservez que ce qui vous servira. Enfin, sachez utiliser le fruit de vos recherches avec discernement : le lecteur n’a certainement pas envie que vous reproduisiez des pans entiers de livres d’histoire ou d’informations sur la géographie de tel lieu. Il faudra être capable d’intégrer cette information dans votre récit de façon transparente pour le public.

Si vous avez des questions, si vous souhaitez apporter un témoignage ou simplement échanger sur le processus d’écriture, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *